AuBoutDeMesDoigts

14 décembre, 2012

Daring de Hits Speciallita

Classé dans : blue,purple,rose — auboutdemesdoigts @ 18:39

Je suis très exitée à l’idée de vous présenter mon 1er vernis de la marque Hits Spéciallita !!! Cela faisait un moment que je les voyais sur la blogo, me narguant de leurs superbes reflets, sans que je puisse les avoir ! Au début, je pensais qu’il fallait prendre des cours de portuguèche pour les commander sur le site officiel, qui est brésilien, même qu’il y avait quelqu’un qui avait fait un tuto super détaillé tellement ça avait l’air galère … bref, c’était pas pour moi.

Et puis j’ai traîné sur le site d’Atouts Charmes, et là, révélation !! Des Hits Speciallita !!!!! (avec cris d’hystérie qui va avec)

Bref, je me suis fait plaiz’ (pas qu’avec des vernis de cette marque d’ailleurs, j’ai trouvé des petites merveilles sur ce site, je vous garde ça au chaud …)

Le 1er que j’ai voulu essayé est le Daring. Un vernis à effet « perolado », qui je traduirais donc par « perlé », que l’on peut considérer comme un duochrome. Il fait partie de la collection Mari Moon Multigirl MTV (je crois que j’ai rarement vu une étiquette de vernis qui contenait autant d’informations, j’en suis pardue moi-même)

Bref, 1er suprise en ouvrant mon flacon : mon vernis est méga pâteux. Mais genre impossible à appliquer … aïe. Je vérifie avec les autres que j’ai achetés, ils sont tous fluides pour les autres. On va donc dire que celui ci a eu un petit coup de mou, ou de chaud, au choix. Quelques gouttes de diluant plus tard, ça va mieux.

J’ai appliqué 2 couches, qui ont très rapidement séchées, et j’ai obtenu ça :

 

Daring de Hits Speciallita dans blue img_3879-300x225

un vernis qui passe du bleu vert canard au violet à reflets roses (lumière artif’)

img_3875-300x225 dans purple

a la lumière naturelle, le bleu vert canard prédomine

img_3882-300x225 dans rose

J’aime faire joujou avec mes z’ongles! Et encore, c’est bien plus beau en vrai.

Autant vous le dire, j’ai maintenant envie d’avoir toute la collection ! Tous les vernis de cette marque ont des effets déments ! J’ai hâte de vous présenter les suivants!

Celui-ci, pour un flacon de 7ml, m’a couté 7,99 euros

20 mai, 2012

The Sunday Nail Battle # 3 : splatter mani (version horizontale)

Classé dans : Bidouillages onglesques,essence,green,rose,urban decay — auboutdemesdoigts @ 10:21

Déjà la 3e édition des SNB ! Le sujet imposé de cette semaine est la manucure splatter. L’idée ? s’éclater à mort en éclaboussant des taches de vernis sur ses ongles, façon « oups, j’ai tout renversé sur les doigts, je l’ai pas fait exprès, mais c’est pas grave, parce qu’au final, ça fait super chouli »

Des copines NPA ont déjà tenté l’expérience avec réussite, comme Vernis en Folie ou Pshiiit

Et puis dernièrement, MamzelleKitkat a présenté sa manucure « filée » si je pourrais dire … l’idée et le concept m’ont enchantée, j’ai donc décidé d’essayer, et en plus, j’ai cru lire qu’OdileSacoche permettait cette technique pour la battle de la semaine.

Pour réaliser cette manucure et créer des fils de vernis, il va d’abord falloir créer une sorte de « pâte à chewing gum de vernis« . La consistance doit être assez (voire très en fait) épaisse pour pouvoir former des filaments de vernis et les apposer ensuite sur votre ongle

Voilà comment j’ai procédé:

j’ai d’abord posé 3 grosses gouttes de Woodstock d’Urban Decay sur une feuille épaisse

j’ai laissé tranquille mon vernis pendant 5 minutes sans m’en occuper, le temps qu’il commence à sécher

puis, j’ai patouillé tout ça avec mon dotting tool … on aère le vernis avec, jusqu’à temps qu’on obtienne la consistance voulue … là, c’est une question de feeling

The Sunday Nail Battle # 3 : splatter mani (version horizontale) dans Bidouillages onglesques IMG_2532-300x225

(la pâte à vernis après utilisation)

Le vernis finit assez rapidement par faire des filaments très fins … avec le dooting, on étire ce filament, et on l’enroule autour de l’ongle … on forme une sorte de toile d’araignée fait à base de vernis autour de l ‘ongle. On essaye de tourner dans un sens et dans l’autre, histoire de couvrir l’ongle des deux côtés …

Je ne vous le cache pas, couvrir un ongle prend pas mal de temps

Parfois, le filament n’est pas aussi fin que souhaité, et ça fait un pâté. ça fait partie du jeu…

Je me suis arrêté à 3 doigts … trop la flemme pour terminer.

Un coup de top coat, et c’est prêt !

IMG_2537-300x225 dans essence

IMG_2536-300x225 dans green

IMG_2540-300x225 dans rose

Je pense qu’en variant les couleurs du vernis « chewing gum », l’effet doit être sympa

Le vernis de base est le Kings of mint d’Essence

Je ne sais pas si cette technique vous tente, mais si oui, je suis curieuse de voir vos réalisations

 

 

29 janvier, 2012

Les essais du dimanche : la manucure « grunge »

Classé dans : Bidouillages onglesques,black,green — auboutdemesdoigts @ 11:37

L’idée de cette manucure, c’est de donner l’impression qu’elle a déjà un peu vécu et qu’on a eu la flemme de l’enlever MAIS en gardant tout de même un aspect sympatoche. Comme une Courtney Love pas démaquillée mais qui aurait quand même l’air sexy avec son mascara qui coule et son rouge à lèvres qui bave dans les plis (oui, c’est dur à imaginer, mais je n’avais pas d’autre exemple en tête)

Les essais du dimanche : la manucure

Pour obtenir ce résultat, une seule solution : destroyer sa manucure toute fraîche sans pitié.

IMG_1669-300x225 dans black

Si le résultat vous plaît et que vous souhaitez reproduire la chose, voici comment il faut procéder :

- poser dans un premier temps une couche de vernis noir (ou un vernis de couleur foncée). Il sert de base et de toile de fond

- poser le vernis qui « ressortira » lorsque vous aurez détruit votre manucure. Ici, j’ai choisi le « Hi-Fi » de Milani, un vert anis holographique. Je voulais un contraste un peu futuriste avec le noir « gothiquo-punk »

- étape importante : on laisse bien sécher !! Sinon, ça va faire des pâtés tout dégueus…

- l’étape la plus délicate arrive. Il faudra procéder doigts par doigts et prévoir un mouchoir ou un sopalin, car il va falloir bidouiller avec ses doigts : on repose une couche de noir et tout de suite, on essuie avec un doigt des zones pour laisser apparaître la couleur que l’on a mis en dessous. On essuie son doigt sur le mouchoir et on procéde de la même manière pour les autres ongles.

- reste plus qu’à nettoyer ses doigts tout sales au dissolvant SANS niquer la manucure qu’on vient de faire (c’est pour cela que vous pouvez peut-être voir sur mes photos des traces noires, je m’en excuse, c’est juste que c’était galère de tout enlever …)

IMG_1720-300x225 dans green

 

IMG_1707-300x225

Voilà, votre manucure Grunge est prête ! Je ne sais pas si le résultat vous plaît, mais de mon côté, j’ai aimé ce côté cracra mais pas trop …

 Edit : cela sera sûrement plus explicite avec cette vidéo, merci à Lolaa de m’avoir rafraichit la mémoire, car j’ai cherché le nom de la fille qui m’avait inspirée, mais en vain !

http://www.beautylish.com/v/azgvg/steam-punk-nail-tutorial

16 mai, 2011

Tuto : ongles imprimés

Classé dans : Bidouillages onglesques — auboutdemesdoigts @ 15:12

Wahou ! Mon 1er nail art sur ce blog !! Il fait son petit effet (et ne vous étonnez pas si les caissières essaient de lire sur vos ongles, c’est un risque à prendre quand on a les news du jour au bout des doigts… mais bon, comme c’est imprimé à l’envers, c’est pas évident du coup!)

img9606.jpg

Et comme je suis une quiche avec mes mains, ne vous inquiétez pas, pour réaliser cette impression, rien de plus simple (si j’y arrive … on connaît la suite)

 Matos nécessaire ? pas grand chose :

img9596.jpg

- un journal (… à la maison, y’a que l’homme qui lit des journaux… problème sa lecture est limitée à … L’Equipe… bon bah allez, ça tombe bien en plus, c’est l’équipe de Lille championne de France (wéééééééééééééééééééé !!!!) en Une)

- de l’alcool  à 90° (je pense que 70 °, ça fonctionne aussi … par contre, j’ai fait un essai avant avec le vodka de mon papy polonais … ça marche pas… ou alors elle est éventée (c’est vrai que quand j’en bois, je sens rien … ça vient peut-être de là)

- une paire de ciseaux

- un top coat

Avant toute chose, on se vernit les ongles avec un vernis plutôt clair (ici, le Flip Chocolate d’Alessandro)

 1ere étape, on découpe des petits morceaux de journaux de la taille de l’ongle. On essaie de varier les formats de lettres si possible (par contre, évitez les lettres de couleurs, ça ne fonctionne pas très bien, comme vous pouvez le voir sur mon annulaire où j’ai voulu mettre une touche de rouge)

img9597.jpg

2e étape : on fait prendre une cuite à son doigt :o n le trempe dans l’alcool (ici, je le fais direct à la bouteille car celle-ci est pleine … sinon, bien entendu, on transvase un peu d’alcool dans un verre)

img9598.jpg

3e étape, on décalque le morceau de journal et on appuie quelques secondes (en fait, c’est le même principe que les décalcos Malabar, quand y’en a marre …). On en bouge pas trop et on évite d’éternuer pendant cette étape, car si vous bougez, ça va faire une impression merdouille

img9599.jpg

4e étape, on enlève doucement

img9600.jpg

5e étape, on fixe le tout avec un top coat

img9602.jpg

C’est prêt !!

Y’a plus qu’à faire la même chose avec les autres doigts …

img9605.jpg

magaliratel |
brune |
modeapetitsprix |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ENFIN LA BEAUTE A ...
| emmeline0508
| vide dressing